En retrait du centre ville d'Aix-en-Provence, une petite grille s'ouvre sur un jardin. Loin des bruits de la cité, entre les ifs et les buissons, les promeneurs viennent s'y reposer. Ce cadre s'agrémente d'une séduisante demeure, le pavillon de Vendôme. La petite histoire veut que cette «Folie du grand siècle» ait été édifiée en 1665 sur l'ordre de Louis deVendôme, pour y abriter ses amours secrets avec une jeune provençale, «La Belle du Canet».